OHM-CV : Couplage hydro-météorologique

   


   

Couplage TOPMODEL/Meso-NH

Un des objectifs de l’Observatoire Hydrométéorologique Méditérannéen Cévennes-Vivarais (OHM-CV) est de développer une modélisation couplée des crues éclairs pour les bassins versants de la région Cévennes-Vivarais, fréquemment soumis à ce risque. Pour préparer ce développement,  plusieurs expériences de forçage du modèle hydrologique  TOPMODEL par les pluies simulées par le modèle MESO-NH à haute résolution (2.5 km) ont été conduites dans le cadre d’une collaboration entre le LTHE et le CNRM. Ces expériences permettent de proposer une autre approche de la validation des  champs de précipitation  simulés à haute résolution, i.e. une validation intégrée et orientée vers l’hydrologie. Ceci est illustré pour le cas des inondations du Gard du 8-9 septembre, où les expériences de forçage avec TOPMODEL mettent clairement en évidence la sensibilité aux conditions initiales des simulations MESO-NH et leur impact en terme de prévision du pic de crue (Chancibault et al, 2004).

Une version totalement couplée entre le modèle MESO-NH, via son schéma de surface ISBA et le modèle hydrologique  TOPMODEL est en cours de développement.  Ce couplage  considère la gestion des géométries des différents modèles (grille régulière pour le modèle MESO-NH versus bassin versant pour le modèle hydrologique) et  introduit la redistribution latérale de l’eau du sol effectuée par le module hydrologique dans le schéma de surface tout en rationalisant la représentation des processus de surface commune au modèle hydrologique et au schéma de surface.  Ce développement ouvre la possibilité de considérer et d’étudier la rétro-action des phénomènes hydrologiques sur les processus atmosphériques et la modélisation  des systèmes fortement précipitants. 






Cliquer sur l'image pour l'agrandir
   

Contribution de Katia Chancibault (CNRM)