Retours d'expérience - Cas des 19-22 octobre et 1-2 novembre 2008

   


  Evenement hydrométéorologique des
19-22 octobre 2008 et
31 octobre - 2 novembre 2008

Pluviométrie et principaux impacts socio-économiques

Une grande partie de la région des Cévennes et du Vivarais mais également les départements de la Loire, Haute-Loire et du Rhône ont été marqués par deux épisodes pluvieux importants les 21-22 octobre et 1-2 novembre 2008 qui ont occasionné de nombreux dégâts. Plusieurs rivières ont connu des crues dont le temps de retour est de l’ordre de 10 à 100 ans : le Chassezac à Gravières (07), la Loire à Grangent (43), Le Gier à Givors (69).



Le premier événement était localisé au pied des Cévennes. Les villes du Grand Combe (sur le Gardon d’Alès) et Bessèges (sur la Cèze) dans le département du Gard ont reçu respectivement 470 et 390 mm et connu des dégâts. Le Vidourle à Quissac (30) a débordé.

Le second événement a concerné une zone bien plus large : une grande partie de la région des Cévennes et du Vivarais mais également les départements de la Loire, Haute-Loire et du Rhône. Les cumuls les plus importants ont été relevés en Lozère (480 mm à la Croix de Berthel) où les villes de Langogne, La Bastide Puylaurent, Villefort et Florac ont connu des dégâts importants. C’est pourtant sur des bassins soumis à une pluviométrie moins marquée (de l’ordre de 100 mm) que les dégâts ont été les plus lourds. C’est le cas du bassin versant du Gier (environ 400 km2, affluent du Rhône) où les villes de Rive-de-Gier (où un retour d'expérience complémentaire a été réalisé) et la Grand-Croix ont été durement touchées ; la circulation sur l’autoroute A47 (Lyon - Saint Etienne) était impossible toute la journée du 2 novembre au niveau de Givors (69). De nombreuses autres communes du Rhône situées sur de petits affluents du Rhône ont connu des faits similaires.


Débits des rivières
- Deux crues de période de retour de 2 ans à Vallon Pont d’Arc (BV de l’Ardèche)
- Crue décennale à Gravières (BV du Chassezac)
- Crues importante du Gard et de la Cèze
- La Loire a frôlé sa crue centennale avec 3 030 m3/s au barrage de Grangent le 2 novembre à 14 heures, le fleuve a frôlé le record de 1980 (3 370 m3/s).


Participants et actions réalisées au cours du retour d'expérience
- Chercheurs de différents différents organismes et provenant de plusieurs pays européens (Italie, France, Espagne)
- une vingtaine de relevés de sections (estimation des pics de crue, voir la carte ci-dessous) ;
- interviews (informations sur le déroulement chronologique de la crue) ;

Documents
- Données accessibles sur demande : voir page «Base de données»

Dégats à Rive-de-Gier (42)


Glissement de terrain près de la Grand-Combe (30)

 

A gauche : carte des stations limnimétriques opérationnelles. Le rectangle correspond à la zone étudiée (carte de droite)
A droite : relevés de section réalisés au cours du retour d'expérience avec les valeurs des débits spécifiques de pointe estimées (m3/s/km2)

Contributions de Laurent Bonnifait et Brice Boudevillain (LTHE)