Post-event campaigns

Accueil / Actualités

Objectifs

Cévennes-Vivarais
- Observation opérationnelle
   - Pluviomètres    - Radars
   - Mesures de débit
- Données élaborées
   - Critique / spatialisation
   - Estimation des pluies par radar
   - Réanalyses pluviométriques
- Observation recherche
   - Météo GPS    - Précipitations
   - Observation multi-échelles des pluies, transferts d'eau et flux associés
   - Processus hydrologiques
   - Télédétection des rivières
   - Systèmes karstiques

Retours d'expérience
   - Sept. 2002 (Gard)
   - Sept. 2005 (Gard et Hérault)
   - Sept. 2007 (Slovénie)
   - Oct./Nov. 2008 (Cévennes,Gier)
   - Juin 2010 (Région de Draguignan)

Extrêmes / Historique
- Le projet ExtraFlo
- Pluies extrêmes :
   - variabilité pluriannuelle
   - structure spatio-temporelle

Bases de données
- Accès aux bases de données
   - Réseaux / dispo. des données
   - Organisation, codes informatiques

Projets de recherche
- Études socio-économiques
   - Vulnérabilité socio-économique
   - Analyse croisée aléa-vulnérabilité
- Études hydrométéorologiques
   - Modélisation météorologique
   - Modélisation hydrologique
   - Couplage hydrométéorologique
- Méthode de prévision par analogues
Documents écrits
- Articles scientifiques récents
- Documents de thèse

Partenariat

Soutiens

Contacts / Mentions légales

Retours d'expérience hydrologiques et socio-économiques sur les phénomènes extrêmes se produisant sur l'ensemble des régions méditerranéennes françaises

 

Les retours d'expérience, encore peu utilisés en hydrologie mais courants dans d'autres disciplines des sciences de la terre (sismologie par exemple), permettent de documenter les phénomènes extrêmes, d'analyser les processus hydrologiques dominants (influence de la répartition spatiale de la pluie, dynamique de réponse et influence de l'occupation des sols, des caractéristiques pédologiques, géologiques et morphologiques des bassins versants) et les facteurs conditionnant la vulnérabilité socio-économique (systèmes d’alerte, circulation routière, urbanisation, comportement des populations, ... ). De telles analyses qui concernent à la fois l’aléa physique et la vulnérabilité socio-économique sont indispensables pour orienter les recherches et peuvent aider à définir des besoins prioritaires en termes d’outils, liés par exemple aux échéances de prévision à privilégier.

Evénements étudiés :
- 8-9 septembre 2002 (département du Gard)
- 6-9 septembre 2005 (bassin du Vistre)
- 18 septembre 2007* (région de Zelezniki, Slovénie)
- 2 juin 2008* (région de Jungingen, Allemagne)
- 19-22 octobre 2008* (région d'Alès)
- 1er-2 novembre 2008* (des Cévennes au Lyonnais)
- 15 juin 2010 (Région de Draguignan)

* : Dans le cadre du projet européen HYDRATE

photo : Hugo Snellen