Cévennes-Vivarais - observation recherche - MEDYCYSS

Accueil / Actualités

Objectifs

Cévennes-Vivarais
- Observation opérationnelle
   - Pluviomètres    - Radars
   - Mesures de débit
- Données élaborées
   - Critique / spatialisation
   - Estimation des pluies par radar
   - Réanalyses pluviométriques
- Observation recherche
   - Météo GPS    - Précipitations
   - Observation multi-échelles des pluies, transferts d'eau et flux associés
   - Processus hydrologiques
   - Télédétection des rivières
   - Systèmes karstiques

Retours d'expérience
   - Sept. 2002 (Gard)
   - Sept. 2005 (Gard et Hérault)
   - Sept. 2007 (Slovénie)
   - Oct./Nov. 2008 (Cévennes,Gier)
   - Juin 2010 (Région de Draguignan)

Extrêmes / Historique
- Le projet ExtraFlo
- Pluies extrêmes :
   - variabilité pluriannuelle
   - structure spatio-temporelle

Bases de données
- Accès aux bases de données
   - Réseaux / dispo. des données
   - Organisation, codes informatiques

Projets de recherche
- Études socio-économiques
   - Vulnérabilité socio-économique
   - Analyse croisée aléa-vulnérabilité
- Études hydrométéorologiques
   - Modélisation météorologique
   - Modélisation hydrologique
   - Couplage hydrométéorologique
- Méthode de prévision par analogues
Documents écrits
- Articles scientifiques récents
- Documents de thèse

Partenariat

Soutiens

Contacts / Mentions légales

MEDYCYSS :
Observatoire Multi Echelle de la DYnamique des Crues et de l’hYdrodynamique Souterraine en milieu karStique

L'observatoire MEDYCYSS est dédié à l’étude des systèmes fracturés et karstique en contexte périméditerranéen. Les études portent sur les processus de transferts associés aux entités superficielles et souterraines du karst sous l’action de forçage climatiques et anthropiques.

Les observations sont menées sur plusieurs sites expérimentaux localisés sur trois principaux réseaux hydrographiques en interaction avec le karst: le Lez, la Mosson et le Coulazou.

Sur ces sites, il est réalisé un suivi continu de l’hydrodynamique et de l’hydrochimie. Différents type de données sont acquises : débits et jaugeages (une quinzaine de stations), piézométrie (une cinquantaine de stations), pluviométrie (une quarantaine de stations), température (une quarantaine de stations) et conductivité de l’eau (une dizaine de stations), humidité du sol (5 stations), et 15 points de mesures pour l'hydrochimie (sources, forages, réseau karstique, rivières).

Les objectifs et problématiques scientifiques sont les suivants :

  • Caractérisation à l’échelle locale et régionale, de l’hydrodynamique souterraine des aquifères karstiques sous l’action de forçages climatiques et anthropiques - variabilité de la ressource en eau ;
  • Compréhension des processus hydrologiques rapides lors des crues éclairs dans des bassins versants à forte composante karstique ;
  • Détermination du risque de contamination de la ressource en eau et identification du rôle des différentes entités de l’hydrosystème karstique (superficielles et souterraines) par le couplage hydrodynamique/hydrochimique (et biologique).